FR NL

L'art de la dégustation d'un expresso

La vue

L’expression visuelle la plus évidente et la plus caractéristique d’un espresso est sa crème, appelée « mousse » d’un point de vue chimique. Vous êtes certains de déguster un espresso extrait dans les règles de l’art si la mousse est consistante et persistante, de couleur noisette, sans bulles d’air ou taches blanches. Sa couleur marron foncé est due à la caramélisation des sucres. La tasse illy a la taille et la forme idéales pour garder la mousse compacte. L’épaisseur adéquate de la porcelaine conserve le café chaud, à la température optimale pour la dégustation (environ 65°C).

L'odorat

En inspirant profondément, les notes aromatiques du café caressent et stimulent les sens. Un café peut être puissant, riche ou bien diffus et faible. Il peut présenter des caractéristiques élégantes, propres, délicates ou ordinaires et banales. Le parfum fort d’un espresso illy nous transporte vers des notes fruitées et légères d’agrumes, de miel, de caramel et de jasmin frais et des arômes plus corsés de chocolat et de pain grillé.

Le goût

L’espresso est un concentré d’arômes qui perdurent en bouche jusqu’à 15 minutes. L’équilibre gustatif fragile entre sucré, acidité et amertume est la clef de cette harmonie.
La sensation de sucré est due aux caractéristiques du café utilisé pour le mélange ainsi qu’au processus de torréfaction des grains. Plus la torréfaction est longue, plus cette sensation de sucré s’estompe au profit de l’amertume.
L’agréable acidité d’un espresso dépend à la fois de son PH et à la concentration d’acides dans les grains de café verts. Elle apporte une touche de fraicheur avant de se dissiper progressivement.
L’équilibre entre amertume et acidité est typique d’un café Arabica de bonne qualité.

Le toucher

Prenez votre tasse, remuez votre espresso et observez sa consistance. Dès la première gorgée, vous découvrirez un corps intense et une sensation de rondeur et de douceur agréable, créée en bouche par les huiles et les sucres. Ainsi, l’arôme et le corps ensemble permettent de distinguer l’espresso de toutes les autres préparations. Le corps doit avoir le velouté voulu : lorsque l’espresso est fait dans les règles de l’art, le café glisse en bouche et caresse les papilles.

Merci pour votre inscription

×